Vous n’avez pas le pouce vert? Optez pour ces plantes résistantes!

Plusieurs raisons peuvent expliquer la mort de fleurs et de plantes dans nos aménagements extérieurs, notamment le climat ou le manque d’eau.

Si c’est une réalité que vous connaissez (trop!) bien, peut-être auriez-vous intérêt à vous tourner vers des végétaux qui sont peu exigeants afin d’avoir un jardin luxuriant tout au long de la saison estivale. Plusieurs spécimens sont dits résistants puisqu’ils demandent peu d’eau et ne craignent pas les changements de température. Savez-vous lesquels?

Pourquoi mes plantes meurent-elles toujours de sécheresse?

Tout d’abord, élucidons ce mystère : si j’arrose fréquemment mes plantes, pourquoi finissent-elles toujours par mourir de sécheresse? Au Québec, les étés peuvent parfois être torrides! Quand il pleut peu, il est difficile pour nos plantes et fleurs de survivre malgré les soins apportés. Certaines caractéristiques propres à votre terrain peuvent accentuer la sécheresse. Par exemple, un sol sablonneux ou rocailleux retient moins bien l’eau et les plantes ne peuvent faire de réserves. Aussi, les terrains qui ont de fortes pentes ne gardent pas l’eau de ruissellement et cela nuit aux végétaux. Par ailleurs, des plantes qui reçoivent peu de pluie à cause de leur positionnement (par exemple sous un toit) sont également sujettes à manquer d’eau. Ce n’est donc pas toujours de votre faute si les végétaux meurent!

Des végétaux qui demandent peu d’eau

Les plantes xérophytes sont des choix censés pour ceux et celles qui n’en peuvent plus de devoir remplacer les plantes et les fleurs jaunies et asséchées. Parmi les spécimens, on trouve les achillées tomenteuses (achillea tomentosa) qui sont de jolies fleurs jaunes, les baptisia (baptisia australis), des fleurs mauves qui s’étendent en hauteur ou encore les centaurées bleuet (centaurea cineraria), qui ressemblent à un petit buisson grisâtre. Pour une plante volumineuse et légèrement colorée, tournez-vous vers la molina pourpre (molinia caerulea). Mais sachez que ces plantes, bien que résistantes, ont tout de même besoin d’eau durant la première année suivant la plantation. Mais une fois leurs racines bien ancrées dans le sol (dès la deuxième année), elles deviendront invincibles… ou presque!

Pour vous qui n'avez pas le pouce vert, la baptisia est une fleur qui, dès sa deuxième année de vie dans votre jardin, deviendra peu exigeante en eau, une plante résistante.

Pour vous qui n’avez pas le pouce vert, la baptisia est une fleur qui, dès sa deuxième année de vie dans votre jardin, deviendra peu exigeante en eau, une plante résistante.

Troquer la pelouse par un couvre-sol plus résistant

Et par quoi remplacer un gazon qui jaunit inlassablement? Il faut parfois se résoudre à le troquer pour un autre type de couvre-sol comme du sedum, du thym ou du trèfle nain. Ces derniers ont la particularité de s’étendre et d’être fournis à l’instar de la pelouse traditionnelle. Des fleurs des champs peuvent également être utilisées pour couvrir diverses sections dans votre cour en remplacement de zones gazonnées. Ces dernières sont discrètes, jolies et bien sûr, demandent peu d’entretien! Mais sachez qu’un gazon jauni n’est pas toujours signe de «mort», il pourrait bien retrouver sa belle couleur verte une fois le retour d’une température plus clémente.

Semer du trèfle nain à même votre pelouse l’aidera à résister à la sécheresse.

Semer du trèfle nain à même votre pelouse l’aidera à résister à la sécheresse.

Celles qui n’ont pas peur du froid

Plusieurs variétés de plantes ne craignent pas le gel et continuent à s’exhiber dans toute leur splendeur… même en automne! Selon l’agronome Claude Vallée, professeur à l’Institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe, l’idéal est de créer des compositions de végétaux qui, mis ensemble, augmentent leur résistance. Par exemple, il est possible de mettre en pot des bergéniasédum et carex pour un joli effet. On encore, un arrangement d’eucalyptus, de choux et de cinéraire. Même si la température du sol baisse à -10 degrés Celcius, ces plantes continueront à avoir fière allure.

Les végétaux de la famille du sédum ont besoin de peu de soleil et peu d’eau pour être en santé. Si vous n'avez pas le pouce vert, optez pour ces plante resistantes.

Les végétaux de la famille du sédum ont besoin de peu de soleil et peu d’eau pour être en santé. Si vous n’avez pas le pouce vert, optez pour ces plante resistantes.

La leçon à retenir? Dans l’univers du jardinage, nul besoin d’avoir le pouce vert! Parfois, il suffit de faire des choix qui conviennent à notre type de terrain et à notre mode de vie. Bon jardinage!

Source :

RE/MAX Québec
Publié le 14 juin 2020
https://moncoindevie.com/fr/article/vous-navez-pas-le-pouce-vert-optez-pour-ces-plantes-resistantes-121
MAJ : 2020-07-17 CB