Quels frais prévoir pour l’acquisition d’une propriété?

Vous vous apprêtez à acheter une maison, mais vous voulez être certains de bien planifier votre budget? Voici une liste des différentes dépenses à ne pas oublier en prévision de votre acquisition pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Les frais d’inspection avant l’achat

Pour vous assurer de ne pas trouver de vices cachés ultérieurement, il est essentiel de recourir aux services d’un inspecteur en bâtiment pour les propriétés existantes. Vous vous évitez ainsi de mauvaises surprises qui pourraient possiblement vous coûter très cher. Le prix d’une inspection peut changer d’une ville à l’autre et en fonction des caractéristiques du bâtiment, mais vous pouvez calculer entre 450 $ et 550 $.

La mise de fonds et l’assurance prêt hypothécaire

Il est nécessaire de calculer au minimum un montant représentant 5 % de la valeur de la propriété convoitée. Cependant, si la mise de fonds est inférieure à 20 % de la valeur marchande de la propriété, il vous sera obligatoire d’adhérer à une assurance prêt hypothécaire. La prime pour souscrire à cette assurance correspondra à un montant se situant entre 0,5 % à 2,9 % de la somme totale empruntée.

Les frais de notaire

Une fois l’offre d’achat signée, il est important de recourir aux services d’un notaire pour vous éviter des coûts indésirables, comme le transfert à votre nom des dettes du vendeur ou la responsabilité de la dette hypothécaire de celui-ci. Les frais de notaire dépendent :

–        Du type de bâtiment

–        Du nombre de logements (si vous achetez un immeuble à revenus)

–        De la quantité d’acheteurs

–        De la complexité de votre dossier (le temps que le notaire aura investi)

Bien que la meilleure façon d’estimer les frais de notaire soit d’en contacter un directement, vous pouvez prévoir un montant variant entre 1 000 $ et 1 500 $.

La taxe de bienvenue (droits de mutation)

De quelques semaines à quelques mois après l’achat de votre propriété, la municipalité exigera le paiement de vos droits de mutation. Ce montant dépend de la valeur de votre propriété, et considérera le montant le plus élevé entre le prix payé et l’évaluation municipale.

Pour une propriété vendue 260 000 $, vos droits de mutation seront donc de :

–        0,5 % pour la première tranche de 50 000 $ = 50 000 $ x 0,5 % =250 $

–        1 % sur la tranche de 50 000 $ à 250 000 $ = 250 000 $ - 50 000 $ = 200 000 $ x 1 % = 2 000 $

–        1,5 % sur la tranche de 250 000 $ et plus = 260 000 $ – 250 000 $ = 10 000 $ x 1,5 % = 150 $

–        2 % pour la tranche de 500 000 $ et plus (pour Montréal seulement)

Le montant total sera donc de : 250 $ + 2 000 $ + 150 $ = 2 400 $. Ce calcul est approximatif car les droits de mutation peuvent différencier selon la municipalité.

Les taxes scolaires et municipales

Alors que la taxe de bienvenue ne s’applique qu’au moment de l’achat, les taxes municipales et les taxes scolaires sont récurrentes. Si le vendeur de votre propriété a déjà acquitté ces frais pour l’année courante, au moment de passer chez le notaire, il vous faudra rembourser au prorata des mois écoulés le montant exigé.

Les frais de branchement

Se connecter au réseau électrique de votre nouvelle demeure, ainsi qu’au câble et à l’Internet, implique des frais que nous oublions souvent. Contactez les différents fournisseurs de services pour choisir votre forfait et connaître les frais afférents à une nouvelle connexion.

Les frais de déménagement

Si vous comptez recruter des professionnels du déménagement, il faut prévoir un taux horaire qui pourra varier entre 50 $ et 250 $ de l’heure en fonction de la période. Il faut bien magasiner sa compagnie de déménagement pour s’assurer de bénéficier du meilleur prix. Si vous décidez de faire appel à des amis pour vous aider, projetez entre 200 $ et 300 $ pour la location du camion, sans oublier la pizza, bien évidemment!

L’achat de meubles et électroménagers

Qui dit nouvelle maison dit aussi souvent nouveaux électroménagers et meubles, surtout si vous passez d’un petit logement à une grande maison. Selon les modèles choisis, le prix pourra grandement changer. Il est important d’être réaliste quant à son budget, puisque la facture peut monter assez rapidement.

Les rénovations

Même si vous achetez une construction récente, il est souvent nécessaire de procéder à quelques petits travaux, comme rafraîchir la peinture de certaines pièces. Si vous décidez d’entreprendre des rénovations plus importantes, on peut compter 10 000 $ pour refaire une salle de bain et entre 25 000 $ et 75 000 $ pour refaire la cuisine.

Acheter une nouvelle propriété est souvent synonyme de stress, autant émotionnel que financier. Votre courtier immobilier pourra vous accompagner et vous guider tout au long du processus. Pour trouver un courtier immobilier, consultez le répertoire des courtiers immobiliers du Québec.

Source : https://www.centris.ca/fr/blogue/finances/quels-frais-prevoir-pour-l-acquisition-d-une-propriete?fbclid=IwAR1t5nscg8MoqDcMRVnifwDUgTScrRngwl1AGwg0AE7bbBeKjnwCE9M1wMA

Auteur : Centris.ca

MAJ : 2019-09-16 CB