La fraude immobilière par usurpation d‘identité, comment s’en protéger?

Le vol d’identité est un crime qui croît rapidement au Québec. Dans le cas d’une fraude immobilière par vol d’identité, un fraudeur se fait passer pour le véritable propriétaire d’une propriété libre de toute hypothèque afin d’obtenir un prêt. Il se présente à l’institution financière et ensuite, chez le notaire avec de fausses pièces d’identité en se faisant passer pour le véritable propriétaire de l’immeuble. Par la suite, le fraudeur encaisse le prêt et disparaît. Puisque les versements sur ce prêt ne sont jamais faits, le créancier hypothécaire entreprend un recours contre l’immeuble et, par conséquent, contre le véritable propriétaire.

Qui est à risque?

La cible la plus facile est un propriétaire d’une maison sans hypothèque, même si le propriétaire d’une maison hypothéquée peut aussi être une victime.

Dans les deux cas, les fonds hypothécaires sont souvent impossibles à recouvrir.

Les conséquences de la fraude

Contrairement à une fraude sur une carte de crédit, les propriétaires victimes de fraude hypothécaire sont responsables de prouver qu’un crime a été commis. Ils devront entreprendre de coûteuses procédures judiciaires pour obtenir la nullité de l’hypothèque ayant été publiée contre leur immeuble et pour la faire radier.

La solution

La meilleure façon de vous protéger contre la fraude immobilière par usurpation d’identité est d’obtenir une police d’assurance titres propriétaire auprès de FCT.

Même si l’assurance titres ne peut empêcher que vous soyez victime de fraude, elle vous protège des conséquences et du stress qui en découlent. Les détenteurs de police qui sont victimes de fraude immobilière peuvent se fier à FCT pour défendre leur titre de propriété, ce qui leur épargne les coûts importants, le temps et la frustration découlant de la résolution du problème.

Pour en apprendre plus sur les avantages d’une police d’assurance titres et sur la manière dont elle peut vous protéger, communiquez avec nous au 1 866-744-8969 ou au rtis.qc@fct.ca.

Source :

RE/MAX Québec
https://www.remax-quebec.com/fr/blog/fraude-immobiliere-usurpation-identite-6549.rmx?fbclid=IwAR0i1rtjsuKvaynd3GS8IvrKJTANlp-d9CO3n4JsROYKsm21en_G8jAn47M
MAJ : 2019-10-07 CB