Vendre sans courtier ? OK, mais…

Vendre sans courtier, c’est peut-être risqué. Les propriétaires s’exposent au stress et doivent être prêts à faire face à une série d’embûches qui pourraient avoir de graves conséquences. Un courtier immobilier peut vous les éviter.

Moins d’incertitudes.
Plus d’exactitude.

Vendre par soi-même, c’est risquer de ne pas tirer le maximum de la valeur d’une propriété lors d’une transaction immobilière. En faisant équipe avec un courtier, vous vous assurez d’obtenir le juste prix pour votre maison, car il dispose des outils et de l’expertise nécessaires pour évaluer avec précision la valeur de votre propriété.

Moins de flous.
Plus d’atouts.

Une transaction immobilière implique parfois plusieurs zones grises, et peut occasionner plusieurs maux de têtes à ceux qui vendent ou achètent par eux-mêmes. Un courtier vous permet d’éviter de multiples problèmes, comme vendeur ou acheteur, car il maîtrise les formulaires et les documents juridiques relatifs à la transaction.

Moins de temps perdu.
Plus de vues.

Vendre par soi-même, c’est s’occuper de toutes les étapes de la mise en marché d’une propriété, avec le risque d’avoir très peu de visites. Un courtier immobilier vous permet de profiter d’une visibilité maximale pour votre propriété, car Votre propriété sera rendue disponible à un réseau de 13 000 courtiers au Québec et à leurs clients acheteurs.

Moins d’anxiété.
Plus de sécurité.

Parfois, acheter ou vendre c’est stressant. Et ça l’est encore plus quand on le fait par soi-même.Avec un courtier immobilier, vous êtes protégés. En effet, celui-ci est soumis à la Loi sur le courtage immobilier, des règles et à un code de déontologie stricts.

Source : Centris.ca (Voir l’article) 

MAJ : 2019-09-30 CB