POURQUOI DUPROPRIO DÉNIGRE LA VALEUR DES COURTIERS ?

Qu’un propriétaire vendeur s’occupe lui-même de la vente de sa propriété est un droit fondamental que l’industrie du courtage immobilier respecte. Les publicités de DuProprio tiennent des propos malicieux et dénigrent systématiquement le travail des courtiers et de leur mode de rémunération. Elles traitent les consommateurs de fous parce qu’ils décident de se faire accompagner par un professionnel du courtage immobilier qui a reçu une formation sérieuse, qui est régi par une Loi et encadré par un code d’éthique rigoureux, en plus de cotiser à un fonds d’indemnisation pour protéger le public en cas d’erreur – autant d’atouts qui font cruellement défaut aux « coachs » de DuProprio. La conséquence est qu’un pourcentage important de clients de DuProprio finissent par utiliser les services d’un professionnel de l’immobilier, après avoir payé inutilement des frais élevés pour une pancarte, des photos et une présence sur le web.

Rappelons que l’impact d’une transaction immobilière mal ficelée peut s’avérer infiniment négative pour un individu. L’achat d’une résidence représente, la plupart du temps, le plus important investissement d’une vie et souvent le principal actif du propriétaire, ce qui exige que cet acte soit réglementé et effectué par des professionnels formés et aguerris aux risques potentiels. Or, un citoyen qui vend ou qui achète sa propriété sans intermédiaire ne dispose pas de la formation et de l’expertise requises pour agir efficacement dans un domaine de plus en plus complexe, compte tenu de la diversité des lois, des règlements et des enjeux liés, par exemple, à la copropriété, à la divulgation, aux milieux humides, à la pyrrhotite ou aux sols instables.

Il suffit d’évoquer le conseil sur le milieu de vie, l’analyse des transactions passées et comparables, l’estimation de la juste valeur marchande, la négociation, la rédaction de la promesse d’achat et des formulaires et le référencement professionnel pour mesurer la complexité d’une transaction immobilière, complexité accrue lorsqu’il s’agit d’un achat en copropriété.

DuProprio a choisi de s’inviter dans l’industrie du courtage immobilier sans se soumettre aux lois et règles en vigueur. Ses employés se qualifient de « coachs » immobiliers, mais ne détiennent aucune formation, ne sont assujettis à aucune forme de déontologie et ne sont couverts par aucun fonds d’indemnisation ou d’assurance responsabilité professionnelle. Les risques associés à ce type d’entreprises ont d’ailleurs été documentés dans le cadre de plusieurs causes entendues devant les tribunaux. La Cour supérieure a affirmé à plusieurs reprises que l’intervention d’un courtier immobilier augmente le bassin d’acheteurs, sécurise la transaction et diminue les risques.

 

Source/référence : Centris, http://www.centris.ca/fr/blogue/divers/pourquoi-duproprio-denigre-la-valeur-des-courtiers

UNE NOUVELLE ENTENTE POUR NOTRE ÉQUIPE !

Notre équipe est fière de s’associer à un entrepreneur de la rive-sud afin de promouvoir ses projets de construction neuve incluant : jumelé sur sol, jumelé sur 1 étage, jumelé deux étages, maison unifamiliale ou immeuble à revenus de 6 à 24 logements.

Pour avoir plus d’informations sur Construction Sylvain Larose consultez : www.constructionsylvainlarose.com

Voici l’ensemble des projets disponibles :

Jumelé sur sol

viewFile

 

 

 

 

 

 

Jumelé 1 étage

viewFile (1)

 

 

 

 

 

Jumelé 2 étages

viewFile (1)

 

 

 

 

 

 

Maison 1 étage

viewFile (3)

 

 

 

 

 

 

Maison 2 étage

viewFile (4)

 

 

 

 

 

 

Immeubles à revenus (6 logements)

viewFile (5)

 

Qui est propriétaire de votre assurance hypothécaire? Vous ou votre prêteur hypothécaire?

Vous avez travaillé fort pour acquérir votre propriété. Vous ne voudriez surtout pas que votre famille se retrouve avec des soucis financiers si vous décédez ou si vous n’êtes plus en mesure de payer vos versements mensuels, vous avez donc accepté l’offre de votre banquier de souscrire l’assurance vie et invalidité sur votre prêt hypothécaire. Très sage décision, mais est-ce la bonne protection pour vous ?

Tout comme le courtier immobilier, le courtier hypothécaire, l’inspecteur et le notaire, le conseiller en sécurité financière doit faire partie de vos spécialistes lorsque vous faites l’acquisition d’une propriété.

En effet, le conseiller en sécurité financière analysera votre situation financière dans son ensemble afin de vous proposer des solutions de protection qui s’adaptent à votre situation particulière. Peut-être avez-vous déjà de très bonnes protections et qu’il n’est pas nécessaire d’accepter l’offre du banquier. Ou encore, si vous n’avez aucune protection au travail ou à titre personnel, il serait peut-être préférable de souscrire une protection qui couvre votre salaire plutôt que simplement votre prêt hypothécaire.

En plus de s’assurer que vous avez les bonnes protections en fonction de votre situation personnelle, les protections offertes par un conseiller en sécurité financière offrent de multiples avantages comparativement à celles liées à un prêt hypothécaire :

Assurance hypothécaire offerte par votre prêteur hypothécaire Assurance-vie/invalidité/maladies graves offertes par un conseiller en sécurité financière
Qui est couvert par l’assurance ? Seules les personnes mentionnées dans le prêt hypothécaire Vous, votre partenaire, vos enfants : vous pouvez protéger toute votre famille, même les personnes qui ne sont pas responsables du remboursement du prêt hypothécaire.
Que couvre l’assurance ? Seulement le solde de votre prêt hypothécaire. Tout ce que vous avez besoin de couvrir. En plus de votre prêt hypothécaire, elle couvre les autres dettes, comme votre prêt automobile, vos cartes de crédit, etc.
Qui reçoit la prestation si je décède ou si je tombe gravement malade ? Votre prêteur hypothécaire est automatiquement le bénéficiaire. La personne que vous désignez comme votre bénéficiaire. C’est elle qui décidera comment utiliser la prestation : pour rembourser votre prêt hypothécaire, payer les frais médicaux ou financer les études de vos enfants.
Que se passe-t-il au fur et à mesure que le solde de mon prêt hypothécaire diminue ? Le montant de la couverture diminue au fur et à mesure que le solde du prêt hypothécaire baisse. Lorsque le prêt est remboursé, la protection prend fin. Le montant de la couverture demeure le même tant et aussi longtemps que vous possédez votre contrat — à moins que vous décidiez de le modifier.
Qu’arrive-t-il si je change de prêteur hypothécaire ? Vous risquez de perdre votre protection et vous devrez peut-être refaire une demande. Le montant de la couverture reste le même, à moins que vous décidiez de le modifier. Comme votre assurance n’est pas liée à votre prêt hypothécaire, vous pouvez la conserver si vous changez de prêteur hypothécaire.
Que se passe-t-il si j’annule l’assurance ? Vous perdez tout l’argent que vous avez versé pour votre garantie. Selon le type d’assurance choisie, vous pouvez obtenir le remboursement d’une partie de l’argent que vous avez investi pour votre garantie.
Et si je désire changer mon assurance ? Vous ne pouvez pas le faire. Il se peut qu’elle soit suffisamment souple pour vous permettre de modifier le type et le montant et même de la transformer en une solution permanente.
Que se passe-t-il si je développe des problèmes de santé ? Il se peut que votre couverture soit réduite. De plus, vous ne pourrez plus changer de prêteur hypothécaire puisqu’aucun autre n’acceptera de vous assurer. Comme les questions d’assurabilité sont effectuées dès la souscription de votre assurance, tout ce qui se passe par la suite n’aura aucun impact sur votre assurabilité.
Est-ce que mon assurance me coûtera toujours la même chose ? Selon votre prêteur hypothécaire, il se peut que le coût de votre assurance augmente à chaque fois que vous allez renouveler votre hypothèque, et ce, en fonction de votre âge. Donc, plus vous vieillissez, plus l’assurance sera dispendieuse, et ce, même si le montant de votre prêt diminue. Vous aurez le choix lors de la souscription de fixer la prime pour un certain nombre d’années ; par exemple, pendant 10,15, 20 ou 30 ans.

Depuis près de trois ans, je me spécialise auprès des propriétaires et d’un client à l’autre, la réaction est toujours la même : « Si j’avais su avant, j’aurais souscrit à une assurance personnelle dès ma première hypothèque ». D’ailleurs, dans la plupart des cas, j’ai réussi à faire économiser des sommes considérables à mes clients en plus d’encadrer leur plan financier avec des protections mieux adaptées à leur situation.

Mon rôle et ma passion en tant que conseillère en sécurité financière est d’accompagner mes clients dans l’atteinte de la sécurité financière à toutes les étapes de la vie, dont l’acquisition d’une propriété, qui en constitue une très importante. C’est avec plaisir que j’irai vous rencontrer pour une consultation sans frais dans le confort de votre foyer pour évaluer les solutions qui s’offrent à vous.

N’hésitez pas à communiquer avec moi à l’aide des coordonnées qui se trouvent ci-dessous.

79-Tremblay-Levesque_logo_Nom

 

 

 

 

 

Conseillère en sécurité financière, Distribution Financière Sun Life (Canada) inc.†,
cabinet de services financiers

Représentante en épargne collective, Placements Financière Sun Life (Canada) inc.†,
cabinet de courtage en épargne collective

†Filiales de la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie

 

La Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie est membre du groupe Financière Sun Life.

© Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie 2016.

MAJ : AP-2016-03-16